Regroupement familial, relocalisation des migrants : comme d’habitude, les députés européens LR votent pour !

Regroupement familial, relocalisation des migrants : comme d’habitude, les députés européens LR votent pour !

Communiqué de Nicolas Bay

Ce mercredi 13 février, trois textes clés étaient votés au Parlement européen. Ils permettront la mise en place de plusieurs fonds servant à financer quelques politiques liées à la sécurité, mais aussi et surtout à l’immigration massive. Sur deux votes, Les Républicains ont démontré leur hypocrisie.

LR a en effet rejeté, dans le cadre du Fonds asile immigration et intégration, l’amendement du Rassemblement national voulant interdire le financement du regroupement familial. Pourtant, en avril 2018, Laurent Wauquiez avait dévoilé des propositions pour réduire l’immigration. La quatrième demandait de « restreindre l’immigration familiale en imposant des conditions strictes de ressources et d’intégration ». De même, dans une tribune au Figaro du 11 décembre 2018 sur le Pacte de Marrakech, M. Wauquiez critiquait la facilitation de « l’accès aux procédures de regroupement familial des migrants ». 

Par ailleurs, les députés européens LR ont soutenu, pour le Fonds sur la gestion des frontières et des visas, le financement de la relocalisation des migrants que nous souhaitions supprimer. Dans sa tribune de décembre, Laurent Wauquiez se demandait : « Notre pays peut-il accueillir toujours plus d’immigrés et les Français le veulent-ils ? ». Il aurait dû se poser la question lorsqu’il était ministre de Nicolas Sarkozy, qui a ouvert les portes de notre pays à plus d’un million d’immigrés en 5 ans.

Cette semaine, Les Républicains ont une fois encore démontré qu’ils tiennent, comme toujours, un double-discours sur l’immigration : ils votent à Bruxelles et à Strasbourg l’exact inverse de ce qu’ils disent à Paris.

Fermer le menu
X